Les plantes prennent soin de vous

eco-geste-novembre

Vos plantes d’intérieur font grises mines. Vous trouvez qu’elles ne sont plus aussi verdoyantes et vous avez de les raviver. Maisons Stéphane Berger vous explique comment prendre soin de vos plantes en cette période d’hiver.

Nos plantes d'intérieur nécessitent un soin tout particulier. Les jours sont raccourcis et la lumière est moins généreuse. Cependant, pour des plantes en bonne santé, et en forme pour s'épanouir d'ici le mois de mars, il suffit de modifier un peu nos habitudes...

Des plantes d’intérieur parées pour l’hiver.

La lumière, point trop n'en faut

Le manque de lumière affecte la croissance des plantes car aucune d'entre elles ne peut s'en passer. La lumière est indispensable pour les plantes qui synthétisent leurs substances nutritives sous l'effet des rayons du soleil. Il est essentiel, par conséquent, de mettre les plantes d'intérieur dans les endroits bien éclairés de la maison. Placez donc les pots près des fenêtres, à 1,50 mètre environ.

Notez toutefois que l'éclairage artificiel permet également de placer des plantes dans les coins les moins éclairés de la maison.

Trop de chaleur tue la plante !

La chaleur en hiver c'est bien... mais pas trop ! En effet, les plantes d'intérieur n'apprécient guère la chaleur excessive qui a tendance à les dessécher. Une pièce à 18°C est parfait pour la santé des plantes méditerranéennes (et vous ferez des économies d'énergie). Si la température est supérieure à 18°C, pensez à brumiser le feuillage. Attention au chauffage et aux grandes sources de chaleur ! Evitez de coller vos plantes aux radiateurs.

Cependant, les plantes comme le palmier ou le cactus peuvent supporter quelques degrés de plus. L'idéal, pour éviter les dommages sur les plantes serait de posséder un chauffage équipé d'un thermostat régulateur. Enfin, faites attention aux courants d'air.

Comment arroser sa plante d'intérieur ?

L'arrosage des plantes d'intérieur dépend de plusieurs facteurs (humidité, lumière...). Il n'y a donc pas de règle concrète à suivre, si ce n'est préférer l'eau non calcaire comme l'eau de pluie. Néanmoins, arrosez tout de même régulièrement et attendez que la surface du sol sèche avant d'arroser de nouveau (sauf pour les plantes semi-aquatiques).

En revanche, ne "noyez" pas vos plantes avec un excès d'eau ! En hiver, ce dernier entraînerait rapidement le pourrissement de la plante par l'asphyxie des racines. Pensez à enlever l'eau qui reste dans la soucoupe, sous le pot, une heure après l'arrosage. De manière générale, les plantes d'intérieur, en hiver, s'accommodent d'1 arrosage par semaine à 1 arrosage tous les 15 jours pour les plantes dont les tiges sont dures.

Humidifiez l'air !

Quand on chauffe l’air, l’humidité baisse. Pour que vos plantes aient bonne mine et ne se dessèchent pas, assurez-vous une humidité importante dans la pièce. Il est essentiel de brumiser régulièrement le feuillage avec un vaporisateur. Un manque d'humidité entraîne un jaunissement des feuilles ou encore une croissance ralentie de la plante.

Nos astuces rapides :

  • Nettoyez régulièrement le feuillage de vos plantes car la poussière posée dessus laisse beaucoup moins passer la lumière.
  • Préférez les pots en terre cuite pour permettre une meilleure respiration des racines ! Rappel : le rempotage doit être effectué de préférence à la fin de l'hiver, avant le démarrage de la végétation. Pensez à disposer des billes d'argile ou des cailloux au fond du pot, que vous remplirez d'eau.
  • Pour entretenir correctement vos plantes d'intérieur, n'hésitez pas à couper les branches mortes, les feuilles abimées, et les fleurs fanées.
  • La majorité des plantes à grand développement ont besoin d'un tuteurage pour soutenir et diriger la ramure imposante.      
  • Si votre plante d'intérieur a des difficultés à pousser ou qu'elle ne pousse pas du tout, évitez de mettre de l'engrais. Cela pourrait la tuer. Attendez plutôt l'arrivée des beaux jours avant de remettre de l'engrais. Même pour l'arrosage : n'arrosez pas trop souvent une plante très fragilisée, elle n'absorberait pas toute l'eau.